Instagram compte plus de 800 millions d’utilisateurs (source). Ce n’est pas tout. Ce ne sont pas moins de 4,2 milliards de coeurs rouges (likes) qui sont laissés chaque jour, sous les 85 millions de photos / vidéos postées dans le monde. Alors comment faire la différence sur le troisième réseaux social le plus utilisé ? Mode d’emploi…

 

1.Travaillez votre profil

Tout d’abord, choisissez une photo de profil qui représente au mieux l’univers que vous souhaitez partager. Le mieux restant une photo de vous. Même si elle n’est visible qu’en taille réduite sur mobile, elle s’affiche correctement sur ordi. Il y a fort à parier qu‘Instagram développe son site internet dans le futur et que les community manager en profitent.

Ensuite, travaillez la description. Entrez votre prénom ou pseudonyme (à choisir avec attention : voir cet article) et quelques détails sur ce que vous allez proposer. N’oubliez pas que vous n’avez que quelques secondes pour dire à vos potentiels followers “Ici il y a quelques chose qui va te plaire et qui correspond à ton besoin”. N’hésitez pas à indiquer votre localisation et une adresse mail bien visible si vous souhaitez être contacté et n’oubliez pas de mettre votre compte en public.

Enfin, et ce n’est pas le moins important, il va falloir réfléchir à votre feed. C’est un peu la devanture de votre “boutique”. Lorsqu’une personne arrive sur votre profil c’est la première impression qu’elle va recevoir avant d’aller chercher plus loin dans votre contenu. C’est à vous de choisir, en fonction de votre personnalité, si vous souhaitez un univers plutôt girly, noir et blanc, ultra coloré…

Feed 3 comptes Instagram

2. La qualité du contenu

Instagram est le réseau social par excellence de la photo. Nul besoin d’être photographe, ni d’avoir du matériel onéreux pour l’utiliser. L’essence même d’Instagram est la publication de contenu via une application mobile. Qui dit application mobile dit donc photo mobile. Cela dit la prise de vues sur smartphone demande tout autant d’entrainement que celle sur appareil photo professionnel. L’objectif étant de proposer un contenu intéressant, original et de qualité. Oubliez donc les photos floues, avec trop de bruit, pixelisées et encore pire : un combo des 3. À moins d’être un artiste reconnu pour CE style en particulier, ce n’est pas comme cela que vous allez gagner des followers. Cet article bien construit et rapide à lire peut être une bonne base pour commencer : Comment prendre de belles photos avec son téléphone.

3. La régularité

Que dire de plus à ce sujet ? Comme mentionné plus haut votre compte Instagram est composé d’un feed. Feed signifie “nourrir” en français. C’est en alimentant votre feed régulièrement et donc en donnant “à manger” à vos followers que vous allez les fidéliser et en attirer de nouveau. Certains considèrent qu’il faut publier au moins une fois par jour, d’autres 5 fois par semaine. À vous de trouver votre propre rythme afin d’être en accord avec vous-même et ceux qui vous suivent.

4. Soignez votre légende

La légende est tout aussi importante que le visuel. On ne le dira jamais assez : soignez votre orthographe. Prenez soin d’apporter quelque chose à votre lecteur et donnez lui envie d’interagir avec vous en commentant et en likant votre post. N’oubliez pas d’y insérer des hashtags mais limitez les à 15 pour ne pas le freiner dans sa lecture.

5. Soyez référencé sur Instagram

Il y a plusieurs façon d’être référencé sur Instagram. Tout d’abord les hashtags. Veillez à toujours rester dans le thème de vos photos et à mixer ceux dit populaires et ceux d’avantage spécialisés. Par exemple le #instafood est utilisé dans plus de 100 millions de publication alors que #glutenfree l’est pour 19 millions. Cela reste énorme mais il permet de cibler des followers qui sont intéressés eux aussi par la nourriture sans gluten. Attention à ne pas en abuser et surtout à les varier dans vos publications afin d’éviter le ShadowBanned : le bannissement de vos images dans certains hahstags (+ d’infos : ici).

Ensuite vous pouvez identifier d’autres comptes sur vos publications. Cela permet, dans un premier temps, à vos followers de savoir où trouver les produits / services que vous présentez. Dans un deuxième temps, cela permet aux marques identifiées de voir votre post. Elle peuvent ainsi, si elles le souhaitent, partager (avec votre accord) votre visuel et vous offrir une visibilité plus importante.

Enfin, n’oubliez pas de localiser vos posts en fonction des lieux où vous avez pris votre photo.

6. Échangez

Le dernier point est certainement celui qui demande à la fois le plus de travail, régularité, patience et investissement personnel. Il va falloir créer une vraie communauté dont vous serez l’animateur à temps plein. Prenez le temps de répondre aux commentaires, aux messages privés. Faites un tour sur les profils des gens qui vous suivent afin de montrer que vous vous intéressez à eux. Parcourez les hashtags, l’onglet “explorer”, partagez votre expérience avec des personnes qui sont allées aux mêmes endroits que vous… C’est grâce à ces échanges que vous allez fidéliser vos followers, découvrir de nouveaux comptes et surtout vous enrichir afin d’améliorer votre compte Instagram.

Comme nous l’avons vu dans notre dernier article, être blogueuse, blogueur, instagrameur ou youtubeur ne se résume pas à recevoir des colis gratuits, prendre des photos et donc à un travail “cool”, bien au contraire. Tenir un compte Instagram (hors blog) demande tout autant, si ce n’est plus, d’implication. En effet, les lecteurs viennent sur un blog avant tout pour s’informer et donc lire alors qu’Instagram mise tout sur la photo. Soyez patients et n’oubliez pas de le faire, avant tout, avec passion.