Le terme “influenceur” est de plus en plus utilisé pour regrouper les blogueuses, blogueurs, youtubeuses, intagrameuses, etc. Il nous arrive de l’employer dans la communication de l’Agence des Blogueuses puisqu’il s’est imposé ces dernières années. Personnellement, j’ai toujours eu des difficultés à l’utiliser car nous avons tous une influence quelle que soit son échelle.

Le nouveau rebondissement dans le #BloggerGate en est une parfaite illustration.

Je ne sais pas si vous avez suivi le buzz qu’il y a eu entre une youtubeuse, Elle Darby, et un hôtel de Dublin, le Charleville Lodge. Pour vous résumer, Elle Darby a contacté le Charleville Lodge par email pour mettre en place un partenariat. Elle explique dans son mail qu’elle a 87 000 abonnés sur YouTube et 76 000 sur Instagram. Sa proposition consiste donc à communiquer sur l’hôtel en échange d’une nuit offerte pour la Saint-Valentin.

Petite parenthèse, il existe plusieurs façons de nouer un partenariat entre une entreprise et une youtubeuse :

  • L’entreprise essaye de contacter directement la youtubeuse pour lui faire une proposition.
  • La youtubeuse essaye de contacter directement l’entreprise pour lui proposer un partenariat (comme dans ce cas).
  • L’entreprise passe par une agence de communication ou de relations presse qui va chercher les youtubeurs/blogueurs.
  • L’entreprise et la youtubeuse passent par une agence spécialisée comme nous avec une communauté et un outil en ligne.

Je ne peux pas dire que la prise de contact par Elle Darby soit anormale… Le seul conseil que je peux donner, c’est plutôt d’éviter d’avoir un blog ou une chaîne YouTube avec l’objectif directement de la monétiser. Par expérience, on remarque que ce sont les personnes qui le font par pure passion que les marques préfèrent.

Pour revenir au sujet, le Charleville Lodge a une stratégie digitale plutôt fun et actuelle sur les réseaux sociaux. Ils décident donc de rire de cette proposition en publiant un message sur Facebook, sans la citer. Ce qui est intéressant, c’est qu’ils expliquent qu’ils ont une plus grosse communauté qu’elle avec 186 000 fans sur Facebook.

En résumé, ils ont une plus grosse influence que “l’influenceuse” (même si c’est un gros raccourcis que de mesurer l’influence au nombre d’abonnés).

Ils utilisent donc les réseaux sociaux pour faire du buzz. Elle Darby alimente le buzz en sortant de l’anonymat et en diffusant une vidéo où on peut observer son émotion. Ca provoque une sorte d’effet Streisand… 

Il s’en suit un buzz entre l’hôtel et les blogueurs, une sorte de #BloggerGate que le Charleville Lodge alimente en interdisant les “influenceurs” dans son établissement. La presse reprend l’information, ça fait le tour du web (on en parle aussi :p ) et ils gagnent une visibilité qu’ils n’auraient jamais eu sinon.

Les gérants de l’hôtel vont même jusqu’à envoyer une facture d’un montant de 5 289 000€ à la youtubeuse basée sur la visibilité qu’elle aurait gagnée grâce… à leur influence !

Que pensez-vous de cette histoire d’influence ?