Les partenariats entre les blogueurs, les “influenceurs” ou les célébrités et les marques sont de plus en plus présents sur Internet. Sur Facebook, ce genre de pratique change : le géant du réseau social a en effet décidé d’instaurer de nouvelles règles.

De plus en plus d”influenceurs”, de célébrités, de marques ou de médias utilisent régulièrement les contenus partenaires. C’est devenu en très peu de temps un moyen rapide et efficace d’augmenter ses ventes, et ça, les marques l’ont bien compris. Sur Facebook, les contenus sponsorisés règnent en maitre et les partenariats entre les “influenceurs” et les marques sont très nombreux, mais les règles ont changé.

Depuis début avril, il est désormais obligatoire de mentionner l’annonceur qui a commandité le contenu sponsorisé dans son post afin que les internautes puissent identifier le type de contenu de façon claire. Le but étant d’éviter toute publicité dissimulée. Cette règle ne s’applique pour le moment qu’aux pages vérifiées mais pourrait s’appliquer très rapidement à toutes les pages.

Pour les blogueuses, qu’est-ce que ça change ?

Si les blogueuses réalisent un partenariat rémunéré avec une marque sur Facebook, elles devront systématiquement mentionner cette marque sur son post.

Exemple de la nouvelle règle Facebook
Exemple de la nouvelle règle Facebook avec Lady Gaga

Un tout nouvel outil pour les partenaires

En plus de cette nouvelle règle, Facebook a annoncé la création d’un outil à destination des “influenceurs” permettant de taguer rapidement un annonceur. Ce dernier recevra une notification et pourra ainsi accéder aux statistiques de la publication (reach, engagement, CPM, budget,..). Il pourra aussi partager la publication directement sur son propre compte.

Selon Facebook, cette nouvelle règle et ce nouvel outil vont permettre une plus grande transparence auprès des utilisateurs. La problématique qui se pose est sur la portée et l’engagement des publications. Effectivement, difficile de prédire pour le moment si tous ces changements auront un impact sur les statistiques et sur la portée des publications.