Google passe à l’action ! Comme nous vous l’annoncions sur notre blog il y a un mois, Google a bien décidé de partir en guerre contre les liens factices sur les sites internet et les blogs. En effet, à peine quelques semaine après l’annonce sur le blog officiel du moteur de recherche des bonnes pratiques indispensables concernant les articles sponsorisés, les premières vagues de pénalités se font jour.

Google pénalise les liens factices sortants : concrètement de quoi s’agit-il ?

Tout d’abord, il s’agit de pénalisations manuelles des sites. Depuis le 9 avril précisément, un certain nombres d’administrateurs de sites on découvert dans leurs e-mails un avertissement de ce type :

pénalisation des liens factices par Google

Ils pouvaient également trouver le rappel à l’ordre sur leur Google Search Console (nouveau nom du Google Webmaster Tools). Concrètement cela signifie que les googlers ont pris le temps de vérifiés les sites internet concernés pour constater que les blogueurs visés ne respectaient pas leurs consignes (liens en Dofollow au lieu de Nofollow pour des partenariats sponsorisés). Résultat : le blog en question verra sa côte de confiance s’écrouler, de même que son positionnement.

Que faire pour ne plus être pénalisé par Google ?

Vous avez reçu un doux message de la part de Google ? Afin de ne plus être le mouton noir du web, il vous sera nécessaire d’identifier tous les liens sortants qui sont contraires aux Guides Lines de Google (vous trouverez la liste des liens à éviter ici), et de leur ajouter un attribut rel= »nofollow ». Si cette action ne peut être réalisée, n’hésitez pas à les supprimer totalement.

Une fois ce travail effectué, vous pouvez demander à Google de ré-examiner votre site.

Les bonnes pratiques du web

Il est donc réellement primordial d’adopter une politique de rédaction alliant transparence, pertinence et qualité lors de la création de vos articles ou pages. En cas de doute, un petit rappel des bonnes pratiques rédactionnelles se trouve sur notre blog.