Toutes les semaines, retrouvez l’interview d’une des blogueuses de l’Agence !

Aujourd’hui, pour relancer les interviews en grande pompe, c’est Marion du blog À l’Estudiantine qui s’y colle  !

Qui es-tu et que fais-tu dans la vie ?

Je suis Marion, j’ai 21 ans et je suis actuellement étudiante en Master 1 Langues Étrangères  Appliquées Anglais-Français-Langue des Signes (LSF). Je donne également des cours particuliers d’anglais, français et LSF durant mes heures perdues. Je suis curieuse de tout et j’adore apprendre de nouvelles notions. Je suis un véritable rat de bibliothèque et une fan des nouvelles technologies. aine plus social.

Présente nous ton blog ! 

Je tiens le blog « À l’Estudiantine » depuis décembre 2013. Il s’agit d’un blog tricot où je présente mes créations, mes réalisations, mes ratés (ça m’arrive encore), mon apprentissage des autres arts du fils (filage, crochet) et bien d’autres choses encore. Je suis une véritable tricopathe et j’adore créer des articles amusants et décalés en lien avec le tricot.

J’y partage la passion que j’ai pour les arts de la laine au plus large panel générationnel possible. Je fais partie de celles (et ceux) qui pensent que le tricot n’est pas une activité de grand-mère bien au contraire ! Certaines personnes de mon âge (et moins) se rattachent à des choses que je juge superficielle : le nombre de « likes » sur une photo, faire le buzz sur internet, un tel m’a traité de ça et je règle mes comptes en public sur les réseaux sociaux… Les activités créatives en général, permettent de « revenir sur terre », faire quelque chose de concret pour, à la fin, récolter les fruits d’un travail dont on peut être fier.

Avec ce blog, j’espère donner envie à des plus jeunes à apprendre à connaitre les arts de la laine avant de les dénigrer et de suivre les idées préconçus, avant même de prendre le temps de se faire un avis personnel sur la chose. Et aux moins jeunes à partager une passion qui peut être commune.

Pourquoi t’être lancée dans l’aventure du blogging ? 

J’ai toujours adoré écrire ! J’ai noirci des cahiers entiers d’histoires, de poèmes, d’écrits divers et variés…

Lorsque j’ai commencé le tricot, j’ai appris en autodidacte. Pour cela, je me suis servie de vidéos YouTube, de blogs sur le thème. Néanmoins, j’avais envie de participer à cette communauté, j’avais envie d’apporter ma pierre à l’édifice en dépoussiérant l’aspect « méméisant » du tricot et en y apportant une touche plus décalé et fun !

J’ai créé mon blog pour partager ma passion, la faire découvrir à ceux qui ne la connaissent pas et aider ceux qui se mettent au tricot.

Pour cela, je crée des posts écrits et des vidéos sur différentes notions : le jacquard, le point mousse, les diminutions…

Si tu devais choisir un mot pour qualifier ton blog, quel serait-il et pourquoi ? 

Si je devais qualifier mon blog avec un seul mot, je dirais « simple ». J’ai fais mon blog à mon image. Pour la forme, j’utilise un thème épuré avec un style de couleur bien défini. Pour le fond, je ne me forme jamais à écrire ! J’écris par envie et non par obligation. Je peux laisser mon caractère un peu décalé s’exprimer sans craindre les mauvais avis. Je sais que mon blog me représente à 200% et je me retrouve dans tout ce que j’y réalise.

blog-a-lestudiantine

Qu’est-ce que tu préfères en tant que blogueuse ?

 En tant que blogueuse, ce que je préfère, ce sont les messages bienveillants ou d’encouragement que l’on est parfois amené à recevoir. Lorsque l’on crée un blog, on s’attend à avoir une réponse du lectorat. Et, lorsque je reçois des messages de jeunes mamans qui me remercient pour mes vidéos, parce qu’elles leur ont permis de tricoter des chaussons pour leur bébé ou lorsqu’une personne malade me remercie pour la joie que je lui transmets à travers mes posts… C’est la plus belle des récompenses !

 Qu’est-ce que tu n’aimes pas au contraire ? 

 Je n’apprécie pas lorsque mon travail est dénigré. Nous avons toute et tous vécu ses petits regards méprisants lorsque l’on dit que nous sommes blogueuses ou youtubeuse. Créer et tenir un blog, c’est du travail, de l’investissement personnel et financier. On ne peut pas dénigrer cela. Non, rédiger un article ne se fait pas en une heure ! Non, tourner une vidéo, la monter et la mettre en ligne ne prend pas qu’une journée ! Non, je ne gagne pas forcément des cent et des mille et oui, je fais cela pour mon plaisir parce que j’aime écrire, j’aime partager ma passion avec mes triconautes, j’aime leur répondre, j’aime leur écrire… Je le fais comme si je le faisais pour des amies. Je tisse une relation parfois plus forte avec certaines et ça me plaît 🙂

Que penses-tu de l’ambiance dans le monde du blogging ? 

Je ne peux parler que de l’ambiance du monde du blogging traitant du tricot. J’apprécie l’ambiance qui règne au sein du monde du blogging tricotesque. Les blogueuses sont, de manière générale, très accessibles et l’on commence à reconnaître les têtes au bout d’un moment. On discute entre nous, on participe aux concours des unes et des autres et on se soutient 🙂 Je pense que l’on a beaucoup de chance, car la blogosphère tricot est comme une grande famille !

 Quelle est LA pire chose à dire à une blogueuse selon toi ?

« T’es une blogueuse ? Cool ! … Tu gagnes combien par mois ?! ». Je pense qu’il s’agit de la pire chose à dire à une blogueuse.

Quel est ton pire et/ou ton meilleur souvenir lié à ton blog ? 

Je n’ai pas vraiment eu de mauvais souvenirs par rapport à mon blog. … Notamment, lorsque j’ai déménagé mon blog hébergé sur wordpress sur un autre hébergeur ou que j’ai dû mettre les mains dans le cambouis en tripatouillant des lignes entières de code pour régler un problème de mise en avant des articles ^^ Mais je ne considère pas cela comme un mauvais souvenir. Il s’agit plutôt d’une expérience et à présent, je sais comment me repérer dans les lignes de codes de mon site 🙂

Je dirais que le meilleur souvenir que j’ai, c’est lorsque, pour une interview pour l’émission « La Quotidienne » de France 5, une de mes jeunes triconautes s’étaient exprimé sur ce que je faisais. Lors de l’interview, elle a dit qu’elle aimait beaucoup mes vidéos, ma façon d’expliquer et qu’elle avait pu apprendre le tricot grâce à cela. Je ne l’ai jamais rencontré, mais le fait de pouvoir mettre un visage sur l’un des milliers de profils ou de noms qui aiment la page Facebook m’a émue. J’étais vraiment heureuse à ce moment-là !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à une personne qui veut se lancer ?

 Je lui dirais de ne jamais s’arrêter de travailler. Pour faire décoller votre blog, lisez des conseils de blogueurs influents, lisez des articles traitant de marketing digital, de création de contenus. Inscrivez-vous sur des agrégateurs de blogs, des annuaires de sites… Apprenez à gérer un blog, n’ayez pas peur d’apprendre à coder un minimum et surtout… Démarquez-vous ! Sortez du lot ! Trouvez une niche à exploiter et éviter les grosses thématiques telles que les blogs beauté, les blogs modes qui sont trop nombreux. Démarquez-vous en choisissant une niche. Mais n’écrivez sur cette niche que par passion pas par obligation ou parce que vous voulez gagner de l’argent. Cela ne marchera pas…

Retrouvez Marion sur ses réseaux sociaux :

Twitter : https://twitter.com/Alestudiantine
Facebook : https://www.facebook.com/alestudiantine
Instagram : https://www.instagram.com/alestudiantine/